Les fruits chinois ont le bourdon belge

Le 15 juin 2012 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les bourdons belges polliniseront les champs chinois.
Les bourdons belges polliniseront les champs chinois.

C’est un peu le retour à l’envoyeur. Après l’expédition accidentelle par la Chine du frelon asiatique (Vespa velutina) en Europe, l’Europe s’apprête, sciemment, à envoyer en Chine des bourdons.

La Belgique et la Chine ont signé ce vendredi 15 juin à Pékin, révèle Belga, un accord pour l’importation de bourdons belges en Chine. Chaque année, de 20 à 40 millions de bourdons pourraient être exportés vers ce pays.

«Certains pensent que les bourdons sont un produit marginal. Mais, ils se trompent, les bourdons ont une forte valeur», a-t-on indiqué lors de la signature du protocole durant la visite du ministre des affaires étrangères Didier Reynders à Pékin. Les bourdons sont déterminants dans la pollinisation et augmentent le rendement des récoltes de 30%.

Biobest, le numéro 2 mondial du secteur, table sur un potentiel de 634.000 hectares de cultures qui pourraient être ainsi pollinisées, dont des champs de tomates, de concombres, de fraises et de melons.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus