Les fruits anglais mûrissent de plus en plus précocement

Le 15 novembre 2011 par Geneviève De Lacour
> 
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Les arbres anglais voient leurs fruits mûrir 18 jours plus tôt dans la saison qu’il y a 10 ans. C’est l’observation faite par le Woodland Trust, une association britannique de protection des arbres et de la nature qui compile depuis une décennie différentes informations sur la date de mûrissage des fruits, le changement de couleur des feuilles, le début d’automne ainsi que les dernières observations d’oiseaux avant l’hiver.

Les bénévoles du Woodland Trust ont ainsi collecté 60.000 données à travers le Royaume-Uni. Selon eux, parmi les arbres scrutés, le sorbier des oiseleurs est le plus précoce puisque ses fruits mûrissent dorénavant avec un mois d’avance.

Cette précocité serait fortement corrélée avec les derniers printemps précoces connus Outre-Manche, avec notamment des températures exceptionnelles enregistrées en avril dernier. Ces températures auraient non seulement une influence sur les dates de floraison mais aussi sur la fin du cycle fruiter.

Pour les naturalistes britanniques, ce changement ne sera pas sans conséquence sur la vie sauvage. Les réserves de nourriture pour les animaux sauvages pourraient, en effet, se tarir beaucoup plus tôt cet hiver.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus