Les Français préfèrent leur confort aux économies d’énergie

Le 09 avril 2008 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
«En dépit d'une sensibilité écologique croissante, les comportements des ménages ne sont pas encore orientés vers des pratiques économes», selon une étude (1) du Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie (Credoc). Intitulée «Pour les ménages, la recherche du confort prime encore sur les économies d'énergie», l'étude estime que les incitations des pouvoirs publics à maîtriser la consommation d'énergie ne changent pas la donne, du moins pour les particuliers, alors qu'elles sont «efficaces pour l'industrie et le tertiaire».

Le Credoc donne plusieurs exemples. En matière de chauffage, «la température moyenne des logements est passée de 19 à 21 degrés entre 1986 et 2003». Les consommations d'électricité ont fortement augmenté entre 1973 et 2003 (+ 85% par mètre carré) en raison de l'équipement des ménages en appareils électroniques et vidéo, et ce malgré leur faible consommation.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus