Les fonds ISR séduisent de plus en plus de particuliers

Le 08 décembre 2015 par Hélène Huteau
> 
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Croissance continue depuis 1999 pour l'ISR en France
Croissance continue depuis 1999 pour l'ISR en France

Une valeur sûre, les fonds socialement responsables se multiplient en Europe de manière continue depuis 16 ans, selon les études menées par l’agence de notation extra financière Vigeo.

En 2015, le marché des fonds européens d’investissement sur critères de responsabilité sociale (ISR) dédiés aux particuliers a continué de se développer (+8%) pour un montant d’encours de 136 milliards d’euros (contre 127 Md€ en 2014). Une croissance continue depuis 1999, sauf une légère stagnation entre 2007 et 2008. A titre de comparaison, l’encours du livret A s’élève à 232 Md€ en 2015.

 

Même si le marché des fonds ISR reste modeste avec une part de 1,7% des fonds dédiés aux particuliers, leur nombre a «considérablement progressé cette année pour atteindre le chiffre record de 1.204 fonds, soit 26% de hausse par rapport à l’an dernier», conclut Vigeo Italie de sa 15e étude Fonds verts, sociaux et éthiques en Europe(1).

 

La France en tête du marché européen

La France confirme sa place de plus grand et plus dynamique marché européen de fonds ISR dédiés aux particuliers (35% du total) avec une proportion élevée de fonds obligataires. Le Royaume-Uni reste à la seconde place (15%). L’épargne responsable, en progression rapide, présente un fort potentiel dans l’Hexagone, où elle ne représente encore que 6% des actifs. Parmi les 5 fonds ISR les plus performants de l'année, 4 sont en France.

Qu’est-ce que l’ISR?
Les fonds ISR (Investissements socialement responsables) sont investis en actions, en obligations ou en titres monétaires dont les émetteurs répondent à une double sélection, financière et extra financière. Les émetteurs sont principalement des entreprises ou des Etats, sélectionnés pour leur performance sur des critères environnementaux, sociaux, ou de gouvernance (ESG). Il n'existe pas de définition de l'ISR commune à tous les investisseurs (définition de Novethic, média spécialisé dans l’ISR).
Selon Fouad Benseddik, directeur des méthodes de Vigeo, «l'ISR continue de s'affirmer comme une branche d'investissement dynamique et d'avenir. Le nombre de fonds, les encours et les pays engagés sur la thématique de l'ISR confirment ce concept à résister à la crise».

 

«Résister à la crise»

La France et les Pays-Bas voient leur part de marché progresser respectivement de 4% et de 7%, mais les marchés belge, britannique et allemand enregistrent parallèlement de leur côté une baisse de 10%, de 7% et de 5%. Quatre pays leaders  représentent 68% des actifs européens (France, Royaume-Uni, Suisse, Pays-Bas). Cependant les plus petits marchés gagnent de nouveaux actifs: c’est le cas de l'Espagne (+19%), de l'Autriche (+17%) et de l'Italie (+2,5%).

 

Même si le marché néerlandais régresse légèrement passant de 17,8% en 2014 à 16,3% cette année, les Pays-Bas montrent le plus fort taux de pénétration du marché des fonds ISR dédiés aux particuliers. La Belgique est en seconde position avec un taux de 9,3%. Les fonds d'actions (52% au total) restent prédominants par rapport aux fonds obligataires (27%) et aux fonds diversifiés (21%), observe Vigeo, agence internationale d’évaluation de la responsabilité sociale des organisations.

 

(1) En partenariat avec Morning Star, étude menée entre juin 2014 et juin 2015

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus