Les fonds de Bruxelles n’iront pas en Campanie

Le 19 avril 2013 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
La crise des déchets napolitains a atteint des sommets en 2010
La crise des déchets napolitains a atteint des sommets en 2010

La région napolitaine n’est pas prête de recevoir les 46 millions d’euros d’aide européenne, destinés à financer à hauteur de 50% la collecte et l’élimination de ses déchets. Le tribunal de l’Union européenne a en effet confirmé, ce 19 avril, la décision prise par la Commission européenne de les bloquer.

Bruxelles avait prévenu Rome dès 2008: les fonds ne seraient débloqués que lorsque le gouvernement présenterait un plan de gestion des déchets conforme au droit de l’Union européenne.

Le tribunal de Luxembourg a donc rejeté l’appel formé par l’Italie, qui a par ailleurs été condamnée en octobre dernier par la Cour de justice à une amende de 56 M€ et à une astreinte journalière de 258.000 € pour ne pas avoir respecté la législation européenne, en particulier sur l’élimination des décharges illégales.