Les feux tricolores, au détriment du bio?

Le 23 avril 2014 par Romain Loury
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le bio victime de la nutrition?
Le bio victime de la nutrition?
DR

Les feux tricolores, saint Graal de l’étiquetage nutritionnel selon plusieurs associations de consommateurs, permettent certes de favoriser les aliments moins gras, mais pourraient détourner le consommateur du label bio, révèle une étude publiée dans l’International Journal of Consumer Studies.

 

Rejeté par le Parlement européen en mars 2010 lors de la préparation du règlement sur l’étiquetage des aliments, ce système de feux tricolores consiste en l’attribution d’une couleur (vert, jaune, rouge) à 4 éléments jugés mauvais pour la santé: le sel, le sucre, les graisses, les acides gras saturés.

Il semble très efficace d’un point de vie nutritionnel, confirme l’étude menée par Larissa Drescher, de l’université technique de Munich, et ses collègues auprès de 250 personnes interrogées sur leur choix entre deux pizzas de la marque allemande Wagner. En présence des feux tricolores, ces consommateurs allaient plus souvent vers le produit le moins gras. En revanche, ils avaient moins tendance à opter pour le produit étiqueté «bio».

«Cela pourrait être dû à un détournement d’attention. En l’absence de feux tricolores, le label bio constitue l’indicateur de qualité qui guide le choix du consommateur, mais cette fonction échoit aux feux tricolores dès qu’ils sont ajoutés», commentent les chercheurs. Selon eux, le système «doit être élaboré de manière à ne pas biaiser les décisions du consommateur».

Réclamés par les associations de consommateurs, les feux tricolores n’ont à ce jour été adoptés qu’au Royaume-Uni, sur une base volontaire de la part des industriels. En février, la Commission européenne a annoncé une enquête sur la démarche britannique, après une plainte de plusieurs Etats membre de l’UE dont l’Italie, craignant des retombées négatives sur la vente de leurs produits.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus