Les feux de forêt accroissent fortement la pollution à l’ozone

Le 22 octobre 2008 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Une étude (1) réalisée par des chercheurs du Centre national américain pour la recherche atmosphérique (NCAR) montre que les feux de forêt dopent la pollution à l’ozone à des niveaux tels qu’elle dépasse les normes sanitaires américaines.

Publiée dans la revue Geophysical research letters, l’étude rappelle que les scientifiques savaient déjà que les feux de forêt affectent la qualité de l’air en émettant gaz et particules, mais qu’ils n’ont jamais cherché à en quantifier l’impact. Les feux libèrent des oxydes d’azote et des hydrocarbures qui, en réaction avec l’oxygène et la lumière du soleil, peuvent produire de l’ozone aussi bien à proximité du feu que très loin sous le vent.

Les chercheurs du NCAR se sont concentrés sur les feux de forêt californiens, survenus en septembre et octobre 2007. Ainsi, les taux d’ozone peuvent dépasser trois fois les normes sanitaires minimales quand des volutes de fumée touchent une région.
Pendant les feux de forêt, les normes en matière de santé publique pour l’ozone fixées par l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA) sont revues à la hausse. Elles l’ont d’abord été à 0,08 partie par million (ppm) pendant 8 heures, puis 0,075 ppm. Si cette norme n’avait pas été «ajustée», le nombre de violations aurait pratiquement doublé, selon l’étude.

Un phénomène qui inquiète les chercheurs, alors qu’avec le réchauffement planétaire, la fréquence des feux de forêt devrait augmenter.

(1) Impacts of the fall 2007 California wildfires on surface ozone: integrating local observations with global model simulations, Gabriele Pfister et al., Geophysical research letters


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus