Les falaises anglaises disparaissent dans la mer

Le 08 novembre 2016 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les falaises de Beachy Head
Les falaises de Beachy Head

Le littoral du sud de l’Angleterre connaît une érosion 10 fois plus rapide qu’au cours des 7.000 dernières années, selon une étude publiée dans la revue PNAS[1].



[1] Proceedings of the national academy of sciences of the Untied States

 

Tout un symbole. Connu pour ses grandes falaises, le littoral du Sussex recule rapidement sous l’effet des tempêtes et de la montée du niveau de la mer, liées au réchauffement. Son érosion oscille en moyenne entre 22 et 32 centimètres par an depuis 150 ans, contre 2 à 6 cm il y a 7.000 ans. 

«Nous avons été très surpris par cette différence», a déclaré au Guardian Martin Hurst, de l’Université de Glasgow, qui a piloté l’étude.

Les chercheurs ont analysé les falaises de Beachy Head et de Hope Gap, dans l’est du Sussex, et en particulier la quantité d’un isotope –le Béryllium 10- contenu dans les nodules de silex. Plus l’érosion est importante et plus celle-ci s’avère élevée.

L’équipe de Martin Hurst doit poursuivre ses travaux sur d’autres emplacements du littoral, dont la côte du Somerset où se trouve la centrale nucléaire d’Hinkley Point, qui doit accueillir les deux EPR.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus