Les Etats-Unis vont pouvoir pomper moins de gaz de schiste que prévu

Le 25 janvier 2012 par Geneviève De Lacour
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Depuis quelques mois, géologues, énergéticiens, juristes et analystes s’interrogent sur la productivité et la taille réelle des réserves de gaz de schiste américaines; des données fournies par les grandes compagnies pétrolières mais de plus en plus critiquées (voir JDLE).

L‘agence statistique du ministère de l’énergie (EIA) a tranché. Elle a réduit de 66% les estimations des réserves de la célèbre formation des schistes de Marcellus qui court sous la Pennsylvanie et l’Etat de New York. Le ministère justifie ce chiffre par la publication de nouvelles informations relatives aux forages et à la production.

Ainsi, selon les perspectives énergétiques annuelles (Annual Energy Outlook) de l’EIA, l’utilisation des techniques actuelles permettrait de produire 4.000 milliards de mètres cubes de gaz naturel dans les schistes de Marcellus: une division par trois des estimations précédentes. Dans les autres bassins géologiques, le volume des réserves techniquement récupérables est désormais évalué à 13.640 Mdm3, soit 42% de moins que les statistiques de 2010.

«Les opérations de forage se sont accélérées en 2011 par rapport à 2010. Du coup, nous disposons de beaucoup plus d’informations de terrain», explique l’EIA. Autre conséquence, les niveaux de production de la formation de Marcellus ont doublé pendant l’année 2011.

Cet abaissement sensible des réserves US de gaz non conventionnels ne doit pas surprendre. En août dernier, le service géologique américain (US Geological Survey) avait déjà annoncé qu’il allait réduire de 80% les réserves de gaz naturel de la formation de Marcellus.

Cet abaissement des réserves n’inquiète pas pour autant les investisseurs. Paradoxalement, l’EIA estime que les gaz de schiste représenteront, en 2035, 49% de la production américaine de gaz, soit environ 392 Mdm3/an. L’an passé, l’EIA tablait plutôt sur une production annuelle de 350 Mdm3/an.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus