Les Etats-Unis réévaluent leurs pesticides

Le 03 août 2006 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L'acte de protection pour la qualité des aliments (FQPA) avait pour objectif majeur de réévaluer les seuils de tolérance liés à l'utilisation de pesticides dans la production d'aliments. Le 3 août, soit 10 ans après la mise en place du FQPA, 99% du travail requis a été accompli. 231 pesticides ont été concernés par cette étude qui a permis de modifier la façon dont ces substances sont réglementées dans le pays. De nouvelles normes ont été déterminées en affinant les méthodes d'évaluation des risques. L'EPA a réévalué 99% des 9.721 des seuils de tolérances dans les aliments, dont 4.000 ont été modifiés. Pour cela, des dizaines de milliers d'études et de résultats de tests (de toxicité par exemple) ont été passées au crible. Par ailleurs, l'agence devrait désormais donner la priorité aux «pesticides à risque réduit» et aux produits d'origine biologique dans son système d'homologation. Les substances de ce type représentent désormais 154 des 248 substances actives enregistrées entre 1996 et 2005. «L'administration Bush s'assure que les pesticides utilisés pour cultiver les fruits, légumes et autres familles d'aliments que les foyers consomment se conforment aux normes de protection des plus élevées au monde», a finalement indiqué Stephen L. Johnson, administrateur de l'EPA.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus