Les Etats-Unis passent au gasoil à faible teneur en soufre

Le 13 octobre 2006 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Selon l'agence Reuters, des carburants gasoil plus propres seront bien, comme prévu, distribués par les pompes américaines à partir du 15 octobre. Le gouvernement a en effet demandé aux raffineurs de fabriquer des carburants destinés aux véhicules routiers qui contiennent moins de 15 parties par million (ppm) de soufre. Les carburants actuels en contiennent jusqu'à 500. Le but est de réduire les émissions de particules fines et de précurseurs d'ozone participant à l'élaboration du smog qui sont générées par les moteurs diesel. Ainsi, l'Agence de protection de l'environnement (EPA) estime que l'utilisation de ce nouveau diesel permettra d'éviter des milliers de morts prématurées et des dizaines de milliers de maladies respiratoires.

Selon l'un de ses membres, les raffineurs américains produisent actuellement 2.4 millions de barils par jour du nouveau gasoil, suffisamment pour satisfaire 90% de la demande routière. Les moteurs marins et les locomotives qui brûlent du gasoil ne sont toutefois pas concernés par une telle réglementation. Mais l'EPA devrait faire une proposition les concernant dès l'hiver prochain.

Dans l'Union européenne, une directive établit que le passage complet à une teneur en soufre de 10 ppm est prévu pour le 1er janvier 2009, étant entendu que les Etats membres doivent garantir la commercialisation de ce type de carburants sur leur territoire à partir du 1er janvier 2005 (1).



(1) Directive 98/70/CE du Parlement européen et du Conseil du 13 octobre 1998 concernant la qualité de l'essence et des carburants diesel et modifiant la directive 93/12/CEE du Conseil




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus