Les Etats-Unis ne voient pas l'intérêt d'une Onue

Le 19 avril 2007 par Bérangère Lepetit
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article

Pourquoi créer une nouvelle structure étant donné que le Programme des Nations unies pour l'environnement (Pnue) existe déjà? C'est ce qu'a affirmé Gerald Anderson, porte-parole du Bureau des organisations internationales à la Maison Blanche. «Il existe des dizaines de traités multilatéraux. Notre avis est qu'ils doivent être administrés par leurs membres signataires et non par l'Onu, a t-il décrété, répondant à ceux qui défendent l'idée que l'Organisation des Nations unies pour l'environnement (Onue) permettrait de mieux faire respecter les traités internationaux.

Les pourfendeurs du Pnue, basé à Nairobi, au Kenya, le jugent impuissant et inefficace sur la scène international. Washington affirme de son côté que cette structure reste le meilleur endroit pour aider les pays-membres à respecter le droit international. Les 12 et 13 avril, le groupe des «Amis de l'Onue» s'est réuni à Agadir (1), au Maroc pour faire avancer l'idée d'une nouvelle structure liée aux Nations unies suite à la conférence de Paris organisée par Jacques Chirac en février. Mais les plus gros pollueurs de la planète, la Chine, les Etats-Unis, l'Inde et la Russie, n'étaient pas présents.



(1) voir articles du JDLE dans la rubrique «Sur le JDLE»