Les Etats-Unis en faveur de la réduction des HFC

Le 18 septembre 2009 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les Etats-Unis ont annoncé être favorables, à l’instar du Canada et du Mexique, à la transformation du protocole de Montréal en outil de réduction des hydrofluorocarbures (HFC), de très puissants gaz à effet de serre (GES), selon une dépêche de l’Associated press (AP) du 16 septembre.

Le protocole de Montréal, destiné à lutter contre le trou dans la couche d'ozone, entré en vigueur en 1989, est approuvé par l'ensemble des membres de l'Onu depuis mercredi 16 septembre (1). Dans sa version actuelle, il encourage le recours aux HFC comme produits de substitution aux chlorofluorocarbures (CFC), quasiment disparus aujourd’hui. Or les HFC sont des GES au pouvoir de réchauffement global (PRG) variable de 140 à 11.700 fois celui du CO2, selon le type de molécule (2).

En avril, la Micronésie et l'île Maurice ont proposé d'amender le protocole de Montréal dans le sens d'une élimination progressive des HFC. Les pays signataires évalueront l'opportunité de cette révision lors d'une rencontre en Egypte en novembre. Le département d'Etat américain y a apporté son soutien, estimant qu'il s'agissait d'une étape importante dans le cadre des efforts en vue d'un nouveau pacte global sur le climat à Copenhague, selon AP.

(1) Dans le JDLE «Le protocole de Montréal ratifié par tous les Etats du monde»
(2) Source : Citepa


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus