Les espèces invasives coûtent cher à l’environnement

Le 21 février 2013 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le moustique-tigre véhicule plus de 20 maladies
Le moustique-tigre véhicule plus de 20 maladies

L’impact écologique et économique des espèces invasives s’avère plus important que prévu, alerte le 20 février l’Agence européenne de l’environnement (AEE).

Au moins 15% des 10.000 espèces invasives présentes en Europe auraient des impacts négatifs, estime un premier rapport publié par l’AEE le 20 décembre dernier.

Ces espèces ont été introduites pour l’horticulture, l’agriculture, la chasse ou la pêche. Certaines sont aussi arrivées de façon accidentelle, comme les moules zébrées transportées dans les eaux de ballast des navires européens.

Outre la pollution et le changement climatique, l’invasion d’espèces représente donc une nouvelle pression sur les écosystèmes. Un phénomène qui touche directement 27% des espèces européennes menacées (110 sur 395) inscrites sur la liste rouge de l’Union internationale de conservation de la nature (UICN).

Il représente aussi une menace pour la santé humaine. Le moustique-tigre, par exemple, est vecteur de plus de 20 maladies, dont la fièvre jaune et le chikungunya. Arrivé en Europe dans les cargaisons de pneus usagés, il s’est d’abord répandu autour de la Méditerranée puis remonte actuellement vers le nord du continent (voir JDLE).

Présent dans le bassin méditerranéen depuis le milieu des années 1980, le charançon rouge (Rhynchophorus ferrugineus) détruit pour sa part les palmiers. Les amphibiens, eux, sont menacés par les champignons chytrides, etc.

Enfin, sur le plan économique, le phénomène coûte chaque année à l’Europe 20 milliards d’euros, ajoutent les auteurs du rapport.

Une précédente étude européenne, à laquelle ont participé des chercheurs de l’Institut national de recherche agronomique (Inra), avait précisé que parmi les 10.000 espèces invasives recensées en Europe, les vertébrés terrestres généraient les plus grands impacts, sur les plans écologique et économique (voir JDLE).



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus