Les éoliennes US pourront turbiner les oiseaux

Le 09 décembre 2013 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les éoliennes US tuent plusieurs dizaines de pygargues à tête blanche par an.
Les éoliennes US tuent plusieurs dizaines de pygargues à tête blanche par an.
DR

Entre les énergies renouvelables et la protection des rapaces, Sally Jewell a choisi. La secrétaire américaine à l’intérieur vient d’amender la réglementation sur la protection des oiseaux pour favoriser la nidification des… éoliennes.

 

Désormais, les propriétaires de parcs éoliens pourront bénéficier d’autorisation d’exploiter, valables 30 ans, sans craindre une révocation pour trouble à l’ordre aviaire. Jusqu’à présent, les permis étaient délivrés pour 5 ans au maximum. Et tout oiseau protégé tué par une turbine pouvait valoir de lourdes amendes à l’industriel.

 

Il y a quelques semaines, Duke Energy a accepté de régler une note de 1 million de dollars (741.000 euros), ses aérogénérateurs ayant tronçonné 160 volatils, dont 14 aigles royaux.

 

L’industrie éolienne américaine se défend de bénéficier ainsi d’un traitement de faveur. Dans un communiqué, l’American Wind Energy Association (AWEA) estime que cette sécurité juridique permettra aux exploitants d’investir davantage dans la protection des oiseaux. L’AWEA rappelle aussi que les moulins à vent modernes ne sont responsables que de 2% des morts de pygargues à tête blanche, le rapace-symbole des états-Unis. Les lignes de transport d’électricité, les chasseurs et les chats étant de bien plus gros tueurs d’oiseaux que les éoliennes.

 

L’argument fait bondir les responsables de l’Audubon Society. Dans un autre communiqué, la puissante société naturaliste déplore que la décarbonation de l’économie «sanctionne ainsi l’aigle chauve (surnom du pygargue), le symbole de l’Amérique».

 

Après être passé à côté de l’extinction à cause de la chasse et du DDT (400 nids recensés dans les années 1950), le pygargue américain a vu ses effectifs remonter de façon remarquable. Les populations vivant aux USA sont désormais estimées à 200.000 individus.

 

http://www.interior.gov/news/pressreleases/interior-department-releases-revised-rule-to-ensure-long-term-monitoring-and-protection-of-eagles-while-facilitating-renewable-energy-development.cfm

 

http://www.ofr.gov/OFRUpload/OFRData/2013-29088_PI.pdf

 

http://www.journaldelenvironnement.net/article/aigles-royaux-contre-eolienne-1-million-de-d-amende,39652

 

http://www.awea.org/MediaCenter/pressrelease.aspx?ItemNumber=5910



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus