Les entreprises publiques de l’eau appellent à préserver la ressource

Le 16 octobre 2015 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Célia Blauel, présidente d'Eau de Paris et d'Aqua Publica Europea
Célia Blauel, présidente d'Eau de Paris et d'Aqua Publica Europea

Réunies autour de l’association Aqua Publica Europea (APE) à l’occasion d’un séminaire sur l’eau et le climat, les entreprises publiques de l’eau en Europe ont lancé, ce 16 octobre à Paris, un appel à protéger d’urgence les ressources.

 

«Ensemble, nous avons formulé 10 recommandations que nous allons porter à la Commission européenne», a déclaré Celia Blauel, maire adjointe de Paris en charge de l’eau et du plan Climat Energie territorial, et présidente d’Eau de Paris (membre d’Aqua Publica Europea).

La première proposition vise à intégrer la préservation des ressources en eau à tous les niveaux institutionnels, du local à l’international, à commencer par la COP 21. A noter que l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement ainsi que la gestion durable des ressources en eau ont été érigés au rang d’objectif du développement durable (objectif n°6) le 25 septembre au siège des Nations unies à New York.

 

Changer l’agriculture sinon rien

Autre recommandation: trouver une cohérence entre le secteur de l’eau et les autres politiques publiques, agriculture en priorité. «Au niveau mondial, 70% de l’eau douce est destinée à l’agriculture. Si l’on ne fait rien pour changer les pratiques agricoles, on ne parviendra pas à préserver la ressource en eau», résume Sébastien Abis, administrateur du CIHEAM[1]. Pour l’heure, les premiers pas sont timides, à l’image des soutiens financiers apportés par Eau de Paris pour accroître la part de l’agriculture biologique par rapport à la surface agricole utile (SAU). Dans la vallée de la Vanne, cette part est ainsi passée de 1 à 9% entre 2008 et 2012.

Dans une moindre mesure, les producteurs d’énergie peuvent aussi contribuer à réduire la pression sur la ressource. «Un scénario basé sur la conservation des énergies et le développement des énergies renouvelables aurait des effets importants sur la préservation des ressources en eau», estime Geert Decock, directeur des affaires européennes de l’ONG Food and water watch.

 

Gouvernance et partage équitable des coûts

Remise en cause de longue date dans l’Hexagone, la gouvernance de l’eau est de nouveau montrée du doigt: elle doit être réformée, en particulier pour que le recouvrement des coûts de la gestion de l’eau corresponde mieux aux usages. Comme l’a rappelé le rapport annuel de la Cour des comptes publié le 11 février, «les redevances en France sont largement déconnectées du principe pollueur-payeur». Loin de couvrir les coûts liés à leurs nuisances, les redevances payées par les agriculteurs ont baissé dans l’Hexagone depuis 2007[2]

 

Réduire les pollutions

L’argent n’y suffira pas. Pour réduire les pollutions diffuses, croissantes, des ressources en eau, «les ressources économiques du secteur doivent être réinvesties dans le cycle de l’eau lui-même», de façon à «faire face à l’émergence de substances nouvelles», notamment par «l’essor d’innovation technologiques», et l’échange de bonnes pratiques.

 

Des économies avant tout

Dernière recommandation, APE suggère de passer à la vitesse supérieure pour accroître les économies d’eau et l’efficacité des usages. «Pour augmenter la résilience des ressources en eau face au changement climatique, il faut s’appuyer sur 5 principes ou 5R», conclut Corinne Trommsdorff, chargée de programme à l’International water association (IWA). Comprendre: réduire les consommations, réutiliser l’eau, récupérer l’énergie, recycler les nutriments et les ressources, et reconstituer la bonne qualité des eaux.



[1] CIHEAM: Centre international des hautes études agronomiques méditerranéennes

[2] La baisse s’est notamment élevée à 84% dans le bassin Rhône Méditerranée Corse et à 58% dans le bassin Loire-Bretagne.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus