Les entreprises inquiètes de l'augmentation des coûts de l'énergie

Le 10 mai 2007 par Bérangère Lepetit
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article

Selon une enquête menée auprès de 7.200 entreprises privées à travers 32 pays par un cabinet d'audit britannique, les entreprises mondiales savent qu'elles perdront en compétitivité si aucune mesure n'est prise pour lutter contre les effets «environnementaux». 44% de ces entreprises estiment que les coûts des matières premières auront un impact majeur sur leur croissance, 41% pensent plutôt que ce sera les coûts de personnel, 37% les coûts liés à l'énergie, et 34% ceux liés aux transports. Pour 56% des entreprises françaises, le coût des matières premières sera plus important pour leur développement que ceux liés à l'énergie (44%), au transport (51%) ou encore au coût de leur main-d'oeuvre (38%).

Les résultats de l'étude montrent également que les coûts liés à l'énergie ont, jusqu'à ce jour, plus été pris en compte par les pays émergents. En effet, 68% des entreprises philippines ont mis en place des mesures permettant de limiter ces coûts, comme 60% des entreprises brésiliennes, 57% des entreprises chinoises et 51% des entreprises malaises. A l'inverse, seules 31% des entreprises françaises s'en préoccupent ouvertement. 58% des entreprises mondiales disent avoir engagé un «audit» de leurs coûts énergétiques pour identifier les sources d'économies possibles (48% pour la France), et 44% des entreprises révèlent avoir investi dans des équipements d'économie d'énergie. Sur ce point, la France semble en retard puisque seules 25% des entreprises françaises confient avoir investi dans ce domaine.