Les énergies renouvelables: un secteur fortement créateur d’emplois

Le 19 mai 2015 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Même télécommandées, les éoliennes créent de l'emploi.
Même télécommandées, les éoliennes créent de l'emploi.
VLDT

Un paradoxe qui pourrait faire sourire les anti-nucléaire. Au moment où le secteur de l’atome français s’apprête à massivement dégraisser, celui des énergies renouvelables embauche à tour de bras.

 

Selon une étude mise en ligne ce mardi 19 mai par l’Agence internationale des énergies renouvelables (Irena) les énergies renouvelables (ENR) employaient en 2014 dans le monde 7,7 millions de salariés, soit 18% de plus qu’en 2013. Ces chiffres doivent être majorés: ils ne prennent pas en compte le 1,5 million de salariés (+6% en un an) qui travaillent directement dans la grande hydraulique[1].

 

Sans surprise, c’est en Chine que les ENR emploient le plus de travailleurs (44%), devant le Brésil (12%) et les états-Unis (8%). En France, le nombre de salariés œuvrant dans les ENR et les grands barrages est estimé à 280.000.

 

Les principales filières sont le photovoltaïque (2,5 millions d’emplois), les agrocarburants (1,8 million), la grande hydraulique (1,5 million) et l’éolien (1 million).

 

Les marchés créateurs d’emplois restent l’éolien allemand, chinois et américain, le photovoltaïque japonais et américain et les agrocarburants aux Etats-Unis et au Brésil



[1] Le nombre peut être accru de 50% en incluant les emplois indirects, dont les activités de maintenance.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus