Les énergies marines françaises refont surface

Le mardi 30 juin 2020 à 17h 48 par Valéry Laramée de Tannenberg
Au commencement sont les jackets.
Au commencement sont les jackets.
VLDT

Avec le lancement de la construction des premiers parcs éolien posés, l’expérimentation du flottant et le retour de l’hydrolien, les énergies marines françaises de nouveau le bout de leurs pales. Avant d’investir massivement, les industriels aimeraient quelques garanties de l’Etat sur l’après 2023.

Extrait : Les recours juridiques et les renégociations tarifaires auront entravé la mise à l’eau des premières éoliennes marines françaises. L’arrêt de la production des hydroliennes leur avait donné de la bande. Et pourtant, les...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus