Les émissions européennes de GES ont baissé en 2012

Le 04 juin 2014 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La baisse des émissions italiennes a allégé l'empreinte carbonée de l'Union
La baisse des émissions italiennes a allégé l'empreinte carbonée de l'Union

Depuis le début de la semaine, le climat agite les chefs d’Etat. Après l’annonce, lundi 2 juin, du président Obama de réduire de 30% en 2030 les émissions de CO2 des centrales électriques, et celle de Pékin, le lendemain, prévoyant de futurs objectifs de réduction des émissions pour 2016, l’espoir renaît au sein des négociateurs internationaux du climat, réunis depuis ce 4 juin à Bonn (Allemagne).

 

Autre bonne nouvelle: sur le Vieux continent, les émissions ont baissé en 2012, selon le rapport publié le 3 juin par l’Agence européenne de l’environnement (AEE). Elles sont désormais inférieures de 19,2% par rapport au niveau de 1990, plaçant l’Europe en bonne voie pour dépasser l’objectif de son premier paquet Energie Climat, soit 20% de réduction en 2020. A noter que sur la même période, le produit intérieur brut de l’UE a progressé de plus de 44%.

 

Selon l’agence, la régression des émissions de gaz à effet de serre de 1,2% entre 2011 et 2012 est imputable à la décarbonisation des transports et de l’industrie et au recours accru aux énergies renouvelables.

 

Cette baisse est due, à hauteur de 45%, aux efforts italiens pour réduire leurs émissions issues des transports et de l’industrie, et dans une moindre mesure à la politique polonaise de réduction de la consommation de combustibles solides. Au contraire, le Royaume-Uni et l’Allemagne ont accru leurs émissions en 2012.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus