Les émissions des pays industrialisés en hausse depuis 2000

Le 18 novembre 2008 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
En 2006, les émissions des 40 pays industrialisés – dits de l’annexe 1 – signataires de la Convention des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) se sont maintenues à 5% environ sous leur niveau de 1990, mais ont augmenté de 2,3% entre 2000 et 2006.
Des chiffres publiés lundi 17 novembre par le secrétariat de la CCNUCC dans son inventaire 2006 des pays industrialisés. Et qui rappellent la nécessité d’une action politique urgente, à deux semaines de la conférence internationale de Poznan (Pologne), dernière étape avant la conférence de Copenhague (Danemark) de décembre 2009, censée aboutir à un accord international destiné à succéder au protocole de Kyoto en 2012.
Les émissions des 36 pays du protocole de Kyoto – dits de l’annexe B – se situaient, en 2006, à -17% de leur niveau de 1990. La baisse des émissions de ces pays est due à l’effondrement économique des anciens pays du bloc soviétique, dont les émissions ont chuté de 37,6% entre 1990 et 2000.
Depuis, les émissions de ces pays ont crû de 7,4% entre 2000 et 2006, faisant monter la moyenne de l’ensemble des pays industrialisés sur cette période.
Au regard de leurs objectifs d’émission par rapport à 1990, les mauvais élèves des pays signataires du protocole de Kyoto sont: l’Espagne (+49,5%) le Canada (+21,3%), le Liechtenstein (+19%), l’Autriche (+15,2%), le Danemark (+1,7%), la Finlande (+13,1%), l’Islande (+25,7%), l’Irlande (+25,5%) et le Japon (+6,2%).


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus