Les émissions des GES de 1990 revues à la hausse

Le 06 mars 2009 par Sonia Pignet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Selon une enquête menée par Reuters, les émissions de gaz à effet de serre 1990 de 34 pays industrialisés ont été portées de 17 à 17,6 milliards de tonnes entre 1996 et aujourd’hui, soit une augmentation d’environ 3.5%. Sur les 34 pays à avoir revu leurs émissions, 18 les ont révisées à la hausse (dont les Etats-Unis, la France ou la Russie) contre 16 à la baisse (comme l’Irlande, l’Italie ou encore l’Australie).

Chaque année, des gouvernements revoient leurs calculs, ajoutant dans certains cas de nouvelles sources d’émission ou améliorant la précision de leur inventaire. Les données de 1990 servant de références pour évaluer les réductions requises par le protocole de Kyoto, il est avantageux pour les pays d’avoir des émissions le plus élevées possible cette année-là. Cependant, interrogé par Reuters, Sergueï Kononov, directeur du service des données sur les émissions de GES au secrétariat des Nations unies sur le Changement climatique, indique n’avoir relevé aucun signe de trucage des chiffres. «En général, le degré de variation semble cohérent avec le degré habituel d'incertitude dans l'inventaire des GES», a-t-il déclaré.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus