Les émissions de GES pourraient croître de 39% d’ici 2030

Le 29 mai 2009 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le rapport 2009 international sur l’énergie de l’Administration américaine de l’information sur l’énergie (EIA) met en lumière la nécessité de parvenir à un accord international post-Kyoto ambitieux à Copenhague, en décembre prochain.

Sans nouvelles mesures politiques ou accord international, les émissions mondiales de gaz à effet de serre (GES) devraient croître de plus de 39% d’ici 2030, avertit le service statistique du Département américain de l’énergie.

Les émissions mondiales annuelles de GES devraient atteindre 40,4 milliards de tonnes d’ici 2030, contre 29 milliards en 2006. La plus grande partie de la croissance des émissions proviendra des pays en voie de développement, indique l’EIA dans son rapport. En 2030, les émissions annuelles des pays en développement devraient atteindre 25,8 milliards de tonnes, contre 14,6 milliards de tonnes pour les pays industrialisés.

La consommation d’énergie devrait augmenter de 44% entre 2006 et 2030. Dans les pays non-OCDE, la consommation d’énergie pourrait augmenter de 73%, contre 15% dans les pays de l’OCDE. Les énergies fossiles devraient continuer d’assurer la plus grande part de la consommation mondiale, même si leur part devrait passer de 36% en 2006 à 32% en 2030.

L’usage d’énergies renouvelables destiné à la production d’électricité devrait croître de 2,9% par an, et la part de cette énergie passer de 19% en 2006 à 21% en 2030. Exceptées les énergies hydraulique et éolienne, les autres sources d’ENR ne parviendront pas à être plus compétitives que les énergies fossiles pendant cette période, assure l’EIA. A moins que les gouvernements ne mettent en place des politiques favorisant leur développement.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus