Les électriciens européens réduisent trop doucement leur empreinte carbone

Le 16 décembre 2014 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Avec 140 MtCO2 émis en 2013, RWE est l'électricien européen le plus carboné.
Avec 140 MtCO2 émis en 2013, RWE est l'électricien européen le plus carboné.
RWE

Une bonne nouvelle climatique, pour une fois. Entre 2012 et 2013, les émissions de gaz carbonique des 20 principaux électriciens d’Europe (55% de la production totale de courant) ont baissé. Selon la dernière mouture de l’étude annuelle sur le facteur carbone du secteur électrique européen de PWC, les principales compagnies du Vieux monde électrique ont émis 671 millions de tonnes de CO2 en 2013, contre 725 Mt l’année précédente. En 2013, le facteur carbone moyen des électriciens européens s’établit donc à 328 grammes de CO2 par kilowattheure.

Co-combustion

Le consultant explique cette baisse de 5,2% en un an par une diminution de 2,5% de la production totale d’électricité (récession économique oblige), un accroissement de 20% du productible des parcs d’énergies renouvelables (87 térawattheures par an en 2013) et une réduction des émissions des centrales thermiques à flammes. En doublant la part de biomasse brûlée, la méga-centrale au charbon de Drax (Royaume-Uni) fait ainsi chuter de 18% son facteur carbone (725 gr/kWh, tout de même).

EDF dans le top 5

Les plus gros émetteurs restent RWE (140 Mt, -11%), E.ON (79 Mt, -11%), Vattenfall (77 Mt, +7,7%), Enel (71 Mt, -9,6%), le groupe EDF (53 Mt, +1,4%). Les électriciens produisant le plus de CO2 par kWh sont: DEI (1.101 grCO2/kWh), RWE (725 grCO2/kWh), Drax (725 grCO2/kWh), Scottish and Southern (525 grCO2/kWh) et CEZ (480 grCO2/kWh). Les 5 meilleurs facteurs carbone sont détenus par Statkraft (8 grCO2/kWh), Fortum (70 grCO2/kWh), Verbund (78 grCO2/kWh), EDF (88 grCO2/kWh) et PVO (105 grCO2/kWh).

Un effort très insuffisant

Aussi intéressants soient-ils, ces résultats montrent que l’effort encore à fournir par les électriciens est considérable. Selon les projections réalisées par PWC, l’économie mondiale devrait réduire de 6,2% par an ses émissions de CO2 pour espérer stabiliser à 2°C le réchauffement. Or, depuis 2001 (année de démarrage de l’étude sur le facteur carbone), les électriciens européens sont seulement parvenus à diminuer les émissions de 1% par an.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus