Les effets pervers de la prévention du bioterrorisme

Le 04 avril 2012
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Ne pas utiliser en cas de rhume.
Ne pas utiliser en cas de rhume.

Dans les jours qui suivirent les attentats du 11 septembre 2001, les Etats-Unis subirent une autre attaque, elle aussi terrifiante. A plusieurs reprises, les rédactions de quotidiens à grand tirage et des parlementaires furent les destinataires de lettres anonymes contaminées par des bactéries de la maladie du charbon (Bacillus anthracis).

Cinq personnes succombèrent pour avoir ouvert ces courriers.

Confiée au FBI et au service d’inspection de la poste américaine, l’enquête incrimina, sans preuve déterminante, un ancien biologiste militaire américain, lequel se suicida avant d’être arrêté.

Pour prémunir la population d’une nouvelle attaque de ce type, les autorités américaines prévoient de distribuer des kits «anti-charbon» à 114 millions de familles. Ce qui inquiète la Food and Drug Administration (FDA), laquelle a convoqué, en début de semaine, un séminaire sur la question.

Le régulateur américain des denrées et des médicaments considère que la distribution de doses importantes de doxycycline (10 jours de traitement par personne du foyer) n’est pas sans risque.

Réalisée auprès de 4.200 familles de la région de Saint-Louis (Missouri), en 2007, une première distribution avait causé quelques frayeurs aux experts de la FDA. Angoissée, une personne avait absorbé une forte dose de ce puissant antibiotique à cause d’une tempête de neige. Deux autres avaient tenté de guérir leur mal de gorge à coups de pilules de leur «emergency kit».

Les experts de la FDA craignent qu’un libre accès à la doxycycline puisse, en outre, accroître la résistance des pathogènes aux antibiotiques.

Les Etats-Unis disposent de stocks importants de pilules d’iodure de potassium, à distribuer en cas de relâchement dans l’environnement d’iode radioactif et d’antibiotiques propres à combattre le bacille de la peste (Yersinia pestis).

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus