Les effets du distilbène lors d’une une exposition fœtale se confirment

Le 06 octobre 2011 par Geneviève De Lacour
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

L’étude n’est pas la première du genre. Mais, réalisée par le très sérieux Institut national américain du cancer (NCI), elle précise les effets du distilbène sur les femmes exposées in utero à ce premier œstrogène de synthèse utilisé dès 1940. Ainsi, ces femmes souffrent de nombreux problèmes de reproduction et sont soumises à un net accroissement du risque de certains cancers.

Cette vaste étude publiée le 6 octobre dans la revue du New England Journal of Medicine a été réalisée, entre autres, par des chercheurs du NCI sur le diéthylstilbestrol ou DES -prescrit en France sous les marques distilbène ou stilboestrol-born pour éviter certaines complications lors de grossesse.

L’étude est une compilation de trois recherches initiées dans les années 1970 plus un suivi mené à partir de 1992 sur plus de 6.500 femmes, dont 4.600 exposées à la molécule et 1.900 non exposées.

Selon les auteurs, les filles exposées au stade fœtal alors que leurs mères étaient traitées avec cette hormone ont un plus grand risque d'être affectées par 12 maladies et autres problèmes médicaux.
 
La probabilité chez ces femmes de souffrir d'infertilité est deux fois plus grande, le risque d'accoucher prématurément est quintuplé et celui d'avoir un enfant mort-né est multiplié par 8 comparativement à celles n'ayant pas été exposées à l'hormone de synthèse.
 
Le risque de développer une forme peu courante de cancer du vagin, appelé adénocarcinome à cellules claires, est également 40 fois supérieur, précisent les chercheurs. Ce cancer reste néanmoins rare avec un cas sur mille.
Les auteurs de l'étude soulignent toutefois que le risque de développer cette maladie subsiste jusqu'à au moins 40 ans.
 
Les femmes exposées ont également deux fois plus de chances de développer des cellules pré-cancéreuses dans le col de l'utérus ou le vagin et un risque accru de 80% d'avoir un cancer du sein après 40 ans.
 
Sur le même sujet:
http://www.journaldelenvironnement.net/article/distilbene-des-effets-jusqu-aux-petits-enfants,22478
http://www.journaldelenvironnement.net/article/distilbene-la-troisieme-generation-obtient-reparation,23602
 
 


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus