Les éboueurs lyonnais sont en colère

Le 13 mars 2012 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La grève des éboueurs a démarré le 12 mars
La grève des éboueurs a démarré le 12 mars

Les éboueurs de la communauté urbaine de Lyon ont voté, ce mardi 13 mars, la poursuite de la grève du ramassage des ordures entamée hier. Ils craignent en effet une privatisation plus poussée du service, a indiqué l’intersyndicale CGT-CFTC-FO-CFDT-Unsa-FAFPT. Le mouvement a été voté par plus de 50% des agents, selon les syndicats.

Une centaine d’éboueurs se sont rendus lundi matin devant le site d’incinération de Lyon Gerland pour bloquer le chargement des camions-poubelles des sociétés privées. Ils déplorent en effet le recours aux intérimaires pendant leur mouvement de grève.

Environ la moitié des 58 communes du Grand Lyon sont aujourd’hui gérées en régie directe, les autres faisant l’objet d’une délégation à une entreprise privée suite à un appel d’offres. Mais la communauté urbaine entend revoir le dispositif à compter d’octobre 2012 et prévoit de sortir les centres de Lyon et de Villeurbanne de la régie. Inversement, l’ouest et le sud de Lyon, ainsi que la périphérie de Villeurbanne pourraient la rejoindre.

L’intersyndicale dénonce un abandon progressif du service public au profit de sociétés privées tandis que le président du Grand Lyon, Gérard Collomb, assure ne pas vouloir supprimer la régie. Il ajoute qu’elle pourra à nouveau concerner les centres de Lyon et de Villeurbanne en 2017.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus