Les députés US coupent les vivres au Giec

Le 21 février 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article

 

Un député américain inconnu est en passe de se faire un nom. Vendredi 18 février, Blaine Luetkemeyer a fait voter par la Chambre des représentants un amendement au budget 2012 interdisant au gouvernement de payer sa contribution annuelle au Groupe intergouvernemental d’experts sur le climat (Giec), soit 13 millions de dollars (9,5 millions d’euros).

 

Pour le représentant républicain du Missouri, il s’agit là «d’une grande victoire pour les contribuables américains», car le Giec est «une entité entachée de fraude et de gaspillage et engagée dans une science contestable. C’est la dernière des choses que les laborieux contribuables américains devraient payer».



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus