Les députés soutiennent la récupération des eaux de pluie

Le 19 octobre 2006 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
rainwater_tank_with_leaf_beater_1
rainwater_tank_with_leaf_beater_1

Les députés multiplient les initiatives pour développer la récupération des eaux de pluie. Deux élus UMP viennent ainsi de déposer une proposition pour rendre obligatoire ce système dans les bâtiments publics.

S'il y a bien un point du projet de loi sur l'eau sur lequel les députés ont décidé de ne pas lâcher, c'est celui des économies d'eau. Pas tellement celles que doit réaliser l'agriculture, premier consommateur national. Mais celles que l'ensemble des Français peuvent réaliser. Les sécheresses qui ont frappé l'Hexagone ces dernières années ne permettent plus d'éviter le problème.

Lors de la première lecture, les élus ont commencé par créer un crédit d'impôts pour faciliter la mise en place de systèmes de récupération des eaux de pluie chez les particuliers. Malheureusement pour la chambre basse, le gouvernement a profité des débats au Sénat, en deuxième lecture, pour ramener le taux du crédit de 40% à 15%. Mais peu importe. Les députés, menés par André Flajolet (UMP), rapporteur du projet de loi, comptent bien rattraper le coup en deuxième lecture.

Ils veulent même aller plus loin. Patrick Baudouin et Françoise Branget, tous deux UMP, ont déposé la semaine dernière une proposition de loi «obligeant tout nouveau bâtiment public à intégrer un dispositif de collecte, de traitement et de distribution des eaux de pluie». Proposition de loi qui deviendra amendement au projet de loi sur l'eau lorsqu'elle sera au programme de l'Assemblée nationale. Selon Patrick Baudouin, une soixantaine de ses collègues ont déjà signé le texte.

«Nous voyons de plus en plus d'initiatives dans les lycées, les hôpitaux, etc., explique Patrick Baudouin. Mais il faut normaliser le développement de ce système.» Et tout d'abord, le député sait qu'il doit convaincre le ministère en charge de la santé, assez réticent sur le développement de la récupération des eaux de pluie. «Le ministère de Xavier Bertrand commence à regarder le sujet d'un oeil plus favorable», assure Patrick Baudouin.

Les deux propositions des députés ne sont qu'un début. «J'aimerais qu'une démarche plus globale soit engagée sur le sujet des économies d'eau, continue le député UMP. Ainsi, il est étrange que les collectivités locales ne pensent pas davantage à construire des doubles réseaux eaux de pluie/eaux usées, alors que de nombreux pays ont recours à cette solution.»




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus