Les députés européens s’attaquent à la surpêche dans la Baltique

Le 01 avril 2015 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Prochaine étape: le vote en session plénière
Prochaine étape: le vote en session plénière

 

Les députés du comité Pêche du Parlement européen ont adopté, le 31 mars, un plan de sauvegarde de la mer Baltique, visant principalement la morue, le hareng et le sprat. Des espèces qui représentent 94% des prises annuelles dans ces eaux.

C’est la première fois qu’un plan pluriannuel cible ces trois espèces interdépendantes. La morue se nourrit en effet de sprats et de harengs, qui eux-mêmes s’alimentent parfois avec des œufs de morue. Jusqu’à présent, seule la morue faisait l’objet d’un tel plan de protection.

Le texte adopté par le comité renforce la proposition de la Commission européenne, en exigeant que les stocks dépassent toujours le niveau permettant leur reproduction en un an, conformément à la réforme de la politique commune de la pêche (PCP). Il permet aussi de mettre en œuvre des mesures d’urgence, dès que le stock se trouve en dessous de son rendement maximum durable.

Un bémol toutefois, souligné par l’ONG Pew: ce plan ne s’applique pas aux prises accessoires.

La proposition du comité de la pêche doit désormais être adoptée par le Parlement, en session plénière, d’ici la fin avril. Ensuite, les négociations avec les Etats membres pourront commencer.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus