Les dépenses liées à l’environnement toujours en hausse en 2007

Le 15 juillet 2009 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Equivalent à 2,2% du PIB, le montant des dépenses de protection de l’environnement s’est élevé à 41,2 milliards d’euros en 2007, selon le rapport annuel 2009 de la commission des comptes et de l’économie de l’environnement, mis en ligne vendredi 10 juillet. En euros constants, cette dépense a augmenté de 24% depuis 2000.

La gestion des eaux usées et des déchets compte pour plus de moitié dans les dépenses environnementales. Chacun de ces postes représente près de 13 milliards € de dépenses. L’administration générale, la recherche et développement ainsi que la lutte contre le bruit participent chacune pour 10% environ à la hausse de la dépense totale.

Les entreprises assurent 15,4 milliards €de cette dépense (37%, en hausse de 3,8% par rapport à 2006), surtout dans la gestion des déchets et des eaux usées. 14,1 milliards € sont financés par les administrations publiques (34%). La dépense des ménages (11,8 milliards €, soit 29%) a augmenté au même rythme que leur consommation finale. La gestion des eaux usées et des déchets comptent pour 85% de ces dépenses environnementales.

En augmentation de seulement 1,8%, la dépense de gestion des ressources (adduction en eau potable et récupération) s’est élevée à 13,6 milliards € en 2007. Si l’on y ajoute la dépense de gestion des espaces verts, l’ensemble des dépenses nationales liées à l’environnement peut être évalué à 58,4 milliards en 2007.

Plus de 185.000 personnes sont employées par les collectivités dans ces secteurs, soit un emploi sur dix. Ces emplois occupent 149.000 personnes dans les entreprises, soit 0,9% des postes. Il existe de fortes disparités selon les régions: ce taux est faible en Ile-de-France mais élevé dans les départements d’Outre-mer.


Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus