Les dents de la mer contre le carbone

Le 28 septembre 2015 par Romain Loury
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Pour un aileron, combien de CO2?
Pour un aileron, combien de CO2?
DR

Les requins sont nos alliés contre le réchauffement climatique: selon un article publié lundi 28 septembre dans Nature Climate Change, les grands prédateurs, dont ils font partie, aident à préserver les herbiers marins, stock crucial de carbone.

Si la biodiversité dépend du climat, l’inverse n’en est pas mois vrai. Un exemple avait déjà été révélé avec les baleines: du fait de leur importante masse et de leur grand appétit, ces mammifères géants engrangent d’énormes quantités de carbone, qui s’en vont rejoindre le fond marin une fois l’animal mort -du moins lorsqu’il n’est pas dévoré par d’autres.

Or voilà que d’autres chercheurs soulignent le potentiel d’autres grands prédateurs, dont les requins, mais par un tout autre processus. Trisha Atwood, du Global Change Institute de l’université du Queensland (Australie), et ses collègues se sont penchés sur les littoraux riches en végétation, tels que mangroves, marais et herbiers, qui abritent 50% des stocks de carbone marin. En l’absence de prédateurs, cette végétation est dévastée par les herbivores.

Absorption et séquestration en chute

Ce qui a deux effets sur le cycle du carbone marin. D’une part, cette désertification réduit fortement l’absorption de carbone, que les végétaux utilisent pour assurer leur croissance. Selon les chercheurs, si ces milieux perdaient 20% de leur capacité d’absorption au niveau mondial, cela équivaudrait à arracher une forêt de la taille de la Belgique.

D’autre part, ces paysages végétaux sous-marins permettent de stabiliser le carbone stocké dans les sédiments, parfois sur des millénaires, soulignent les chercheurs. L’effet serait encore plus drastique: avec une désertification de seulement 1% de ces littoraux marins, entraînant la perte d’un mètre de sédiments, ce serait 460 millions de tonnes de CO2 qui serait relâchées… soit l’équivalent annuel de l’ensemble des voitures roulant en France, au Royaume-Uni et en Espagne! Ce qui vaut bien une jambe de surfeur.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus