Les DEEE dégradent la santé des enfants d’un village chinois

Le 15 mai 2008 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Selon le service d'alerte de la Direction générale (DG) de l'environnement de la Commission européenne, le recyclage incontrôlé des déchets électriques et électroniques, dits DEEE, est mauvais pour la santé des enfants. Une étude chinoise (1) portant sur un village, Guiyu, qui accueille une des entreprises de recyclage des DEEE, montre que les employés de cette industrie transportent des substances dangereuses sous forme de poussière de leur lieu de travail jusque chez eux, et les transfèrent à leurs enfants. Résultat: ces derniers ont une concentration de plomb dans le sang plus élevée que les enfants de travailleurs du recyclage de plastique. Or, l'exposition au plomb diminue le quotient intellectuel. D'autres molécules dangereuses pour la santé sont présentes dans les DEEE, comme le cadmium, le cobalt, le chrome ou encore le zinc.

La DG Environnement rappelle que le recyclage incontrôlé de DEEE pose également problème dans de nombreux pays africains, ainsi qu'en Inde et au Vietnam.



(1) Leung, A.O.W., Duzgoren-Aydin, N.S., Cheung, K.C. and Wong, M.H. (2008). Heavy metals concentrations of surface dust from e-waste recycling and its human health implications in southeast China. Environmental Science & Technology. 42 (7): 2674-2680.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus