Les déchets sauvages gagnent encore du terrain

Le 27 juin 2019 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
520.000 de déchets abandonnés dans la nature en 2018
520.000 de déchets abandonnés dans la nature en 2018

520.000 tonnes de déchets sauvages ont été abandonnés dans l’Hexagone l’an dernier, selon l’association Gestes propres.

Aux abords des routes et des cours d’eau, dans les rues et les parcs naturels, sur les plages… Les déchets sauvages sont partout. Et à y regarder de près, c’est de pire en pire. L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) l’avait déjà suggéré en mars dernier, en s’appuyant sur les témoignages de 2.700 collectivités locales. Selon celles-ci, le phénomène s’amplifie depuis ces dix dernières années.

La confirmation est venue de l’association Gestes propres, à l’origine d’une campagne annuelle de prévention en collaboration avec l’Association des maires de France (AMF), le ministère de la transition écologique et l’éco-organisme Citeo. Elle estime que les déchets sauvages s’élèvent à 520.000 tonnes en France en 2018. Contre 81.000 tonnes en 2015.

L’association a organisé la distribution de 2,3 millions de sacs en 2018 au sein de 1.100 collectivités. Ce qui a permis, selon elle, de récolter 23.000 tonnes de déchets qui auraient sans doute fini dans la nature.



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus