Les déchets radioactifs posent problème à Zapatero

Le 19 janvier 2007 par Enerpresse
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Conformément à la parole donnée, mais aussi pour de «sérieux problèmes non résolus» en matière de déchets, le chef du gouvernement espagnol, José-Luis Rodríguez Zapatero ne relancera pas le programme nucléaire. Après les déclarations appuyées de membres de son gouvernement, J.-L. Zapatero a confirmé «qu'il n'était pas dans les plans du gouvernement de relancer un programme de développement ou d'accroissement de l'énergie nucléaire».

Pour le Premier ministre, même si le nucléaire paraît «la réponse la plus simple» aux questions d'approvisionnement énergétique, «il existe encore un sérieux problème, celui des déchets, pour lesquels il n'y a pas de réponse efficace et il n'y en aura pas à l'avenir», a-t-il estimé le 17 janvier. Il a ainsi préconisé la poursuite de la politique de développement des énergies renouvelables et alternatives et, «bien entendu, d'une politique européenne en matière énergétique».




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus