Les déchets automobiles de mieux en mieux gérés

Le 12 octobre 2009 par Sonia Pignet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L’Observatoire national des déchets de l’automobile (Onda) vient de publier son rapport annuel pour 2008. Il mesure les efforts fournis par les professionnels de l’automobile en matière de gestion des déchets, à partir des données provenant de déclaration volontaire des collecteurs. Première constatation, par rapport à 2007, le nombre de professionnels engagés dans le dispositif a augmenté de 36%: ils sont maintenant 19.915.

Pour certaines filières, les améliorations sont notables. «Les collectes d’aérosols usagés ont par exemple augmenté de 264% en un an ! Concrètement, cela signifie que chaque garage a su stocker 43kg en moyenne d’aérosols usagés, pour les faire traiter dans le respect de l’environnement, en évitant toute pollution», note l’Onda. Les filtres à huile, avec 20.576 collectes chez 11.938 professionnels, sont les plus représentés au sein de l’Observatoire. Globalement, la plupart des taux de collecte ont augmenté. Le nombre de batteries usagées collectées enregistrent cependant une baisse de 16%, que l’Onda explique par la chute du cours du plomb. «En effet, plus les cours du plomb sont hauts, plus la batterie est considérée comme une ‘matière première’, et non plus comme un déchet. La collecte échappe alors aux filières autorisées», indique le rapport.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus