Les débats publics sont suspendus

Le 01 avril 2020 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
En attendant, il reste possible d'émettre des avis en ligne
En attendant, il reste possible d'émettre des avis en ligne

Contrairement à certaines enquêtes publiques, tous les débats publics sont suspendus jusqu’à nouvel ordre, a décidé, ce 1er avril, la Commission nationale du débat public (CNDP).

Les nouveaux projets d’éoliennes offshore au large de la Normandie devront attendre encore un peu. Prévu jusqu’au 15 mai prochain, le débat public les concernant a en effet été suspendu par la CNDP, comme tous les débats en cours en France. Il reste toutefois possible d’apporter un avis en ligne sur le site dédié.

La suspension concerne aussi débat public sur l’agriculture ImPACtons. A une nuance près : il n’est plus possible de participer à l’enquête en ligne, visant à hiérarchiser les priorités de la nouvelle PAC, initialement prévue jusqu’au 31 mai. Mais la publication de commentaires reste ouverte jusqu’au 30 juin.

La synthèse des contributions apportées entre le 23 février et le 1er avril sera publiée fin avril et envoyée au ministère de l’agriculture et de l’alimentation, selon le secrétariat du débat. Par ailleurs, la conférence citoyenne (prévue du 27 au 29 mars) est reportée au 27 septembre. Tous les débats publics devraient se tenir en septembre. Dans le meilleur des cas.