Les cours d’eau d’Amérique du Nord et d’Europe du Nord prennent des couleurs

Le 28 novembre 2007 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les eaux de l'Amérique du Nord et de l'Europe du Nord ont à nouveau la couleur qu'elles avaient à l'époque préindustrielle, selon une étude parue dans la revue Nature. Une équipe de scientifiques dirigée par Don Monteith, du London university college, a analysé l'état de 522 cours d'eaux en Finlande, Suède, Norvège, Grande-Bretagne, aux Etats-Unis et au Canada et a remarqué que leur niveau d'acidité avait diminué, entraînant une meilleure dissolution des matières organiques dans l'eau.

A l'origine de l'étude, les chercheurs tentaient de comprendre l'interaction entre changement climatique, occupation du sol et changement de couleur des cours d'eau, qui ont tendance à brunir. Les données analysées couvrent la période 1990-2004 et montrent une hausse de la présence des substances organiques dans l'eau et une baisse de la teneur en soufre. Le brunissement, que les scientifiques pensaient lié au réchauffement climatique, est en fait dû à la baisse de l'acidification des eaux.

L'enquête a permis de conclure que les pluies acides, dues à une pollution de l'air au soufre, étaient nettement moins fréquentes que dans les années 1970, où elles endommageaient forêts, cours d'eau et bâtiments. Si le phénomène des pluies acides s'est réduit, c'est grâce à l'adoption de lois environnementales sévères.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus