Les côtes suédoises menacées par une pollution aux hydrocarbures

Le 02 mars 2011 par Célia Fontaine
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le 17 février dernier, un cargo islandais s’est échoué à proximité de l’unique parc naturel marin de Norvège, l’Ytre Hvaler. La pollution engendrée par la fuite de carburant a atteint les côtes suédoises, indique l’AFP le 2 mars.

Battant pavillon (de complaisance) d’Antigua-et-Baruda, le porte-conteneurs «Godafoss» avait embarqué avec 800 tonnes de mazout. Il s’est échoué sur un récif près de l'embouchure du fjord d'Oslo, non loin de Hvaler près de la frontière suédo-norvégienne. Au 23 février, le navire ne contenait plus que 90m3 de carburant, il est ensuite reparti par ses propres moyens en direction d'Odense (Danemark) pour y être réparé.

«On ne connaît pas exactement les circonstances de l’accident et il est invraisemblable que ce bateau ait pu repartir tout en déversant son fuel», s’indigne Fritz Jakob Fredriksen du WWF Norvège.

La présence de la glace va rendre le nettoyage des eaux très compliqué. Les courants, puissants à cette époque de l’année, ont répandu le carburant déversé près des côtes suédoises. «Plusieurs centaines d’oiseaux de mer ont été  englués», précise l’ONG qui travaille avec l’Organisation maritime internationale afin d’établir des règles plus strictes pour les navires qui opèrent dans les eaux glacées. «Mais nous manquons de ressources et de volontaires pour le nettoyage», explique Fritz Jakob Fredriksen, la région étant peu habituée à ce genre d’épisodes.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus