Les conséquences sanitaires de 6 événements climatiques extrêmes

Le 08 novembre 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
> 
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les Américains ne croient pas, dans leur majorité, au changement climatique. Mais cela ne les empêche pas de l’étudier. Fin octobre, des chercheurs de l’université de Californie validaient les données du Giec[1] montrant l’élévation de la température moyenne globale [JDLE].
 
Cette fois, c’est le volet sanitaire des conséquences du Global Warming qui suscite l’intérêt. Dans un article publié dans Health Affairs, 6 scientifiques (dont 2 travaillent pour le Natural Resources Defense Council, une ONG environnementaliste américaine) ont établi le coût humain de 6 événements climatiques extrêmes survenus aux Etats-Unis entre 2000 et 2009, et réputés avoir été favorisés par le changement climatique.
 
Le coût sanitaire (comprenant la morbidité et mortalité) de pics d’ozone, des feux de forêt de 2003 en Californie, de la saison cyclonique de 2004, des vagues de chaleur californiennes de 2006, des inondations qui ont noyé le Dakota du Nord en 2009 et de l’épidémie de virus du Nil occidental de 2002 s’élèverait donc à 14 milliards de dollars (10,1 milliards d’euros).
 
Pour obtenir un tel résultat, l’équipe de Kim Knowlton a pris en considération des événements dont les climatologues soupçonnent que le nombre et la puissance pourraient s’amplifier à la faveur du réchauffement climatique. Les chercheurs ont aussi utilisé les données dont l’agence fédérale de protection de l’environnement (EPA) se sert pour calculer les coûts humains des catastrophes naturelles.
 
Au total, les 6 événements considérés ont causé la mort prématurée de 1.689 personnes, près de 9.000 hospitalisations, 21.113 visites aux services d’urgence, et plus de 730.000 visites chez le médecin.


[1]Giec: groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus