Les compagnies aériennes présentent leurs engagements

Le 24 septembre 2009 par Sonia Pignet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Dans le cadre du forum des Nations unies sur le changement climatique, l’Association internationale de transport aérien (IATA) a officiellement présenté à New York sa stratégie de lutte contre le réchauffement climatique. Elle s’engage à améliorer l’efficacité énergétique de 1,5% par an d’ici 2020, puis à partir de cette date, à stabiliser les émissions de gaz carbonique, même si la flotte augmente. C’est ce qu’Air France appelle, dans un communiqué, la croissance neutre en émission. Enfin, les 230 compagnies représentées par l’IATA se sont fixé un objectif de réduction des émissions de CO2 de 50% par rapport au niveau de 2005 à atteindre en 2050.

Pour tenir ses engagements, l’industrie du transport aérien va miser sur une «solution globale», intégrant des investissements dans de nouvelles technologies, l’optimisation des opérations aériennes, et celle de l’efficacité énergétique des infrastructures. D’après l’IATA, cette stratégie a déjà permis de diminuer de 2% les émissions du secteur aérien entre 2008 et 2009 et d’éviter l’émission de 34 millions de tonnes de CO2 depuis 2005. Avec la récession économique, l’IATA estime qu’au total, les émissions de gaz à effet de serre seront réduites de 7% entre début 2008 et fin 2009.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus