Les collectivités veulent des moyens pour recycler les déchets plastiques

Le 05 janvier 2010 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Pour parvenir au taux de recyclage de 75% des emballages ménagers d’ici 2012 prévu par la loi «Grenelle I», l’amélioration du recyclage des emballages plastiques est une priorité. Moins de 50% de ces emballages (bouteilles et flacons) sont triés par les Français, et le taux de recyclage tourne autour de 22%, rappellent Amorce et le Cercle national du recyclage (CNR) dans un communiqué commun du 21 décembre.

Le Meeddm a présenté les modalités de l’extension de la collecte sélective des déchets d’emballages plastiques lors de la commission consultative «emballages ménagers» du 15 décembre, selon les deux associations. Mais cette extension à des emballages plastiques actuellement non recyclés (films souples, blister, barquette…) nécessitera «une modernisation importante du parc des centres de tri existants et engendrera un coût supplémentaire de traitement pour les emballages qui ne pourront techniquement pas être recyclés» tels que les emballages souillés, de petites tailles ou multimatériaux, indiquent les deux associations.

Si Amorce et le CNR se félicitent que l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) ait confirmé son aide de 20% sur les futurs investissements de modernisation des centres de tri, elles dénoncent le fait que «cette aide [soit] financée par l’augmentation de la taxe générale sur les activités polluantes (TGAP) payée par les collectivités territoriales depuis 2009» ainsi que l’absence de propositions des éco-organismes en charge de la filière, Eco-Emballages et Adelphe.

Les deux associations réclament donc une expérimentation dès 2010 de l’extension des consignes de tri avec les collectivités volontaires, prise en charge en totalité par les entreprises contribuant à la filière des déchets d’emballages ménagers, avant une généralisation progressive de cette extension à toute la France dès le 1er janvier 2011 en cas d’expérimentation concluante.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus