Les coalitions de négociations

Le 11 décembre 2015 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Un jeu subtil de pouvoirs et de contre-pouvoirs.
Un jeu subtil de pouvoirs et de contre-pouvoirs.

Qui vote pour qui et pourquoi ?

Selon leurs intérêts spécifiques, les parties à la négociation se regroupent par affinité, au sein de coalitions de négociation. Les principales sont :

 

  • le G77 (regroupant 134 pays en développement et émergents, dont la Chine),
  • les Basic (Brésil, Afrique du Sud, Inde, Chine),
  • le groupe arabe (compte 21 pays, souvent associé au G77),
  • l’Alba (l’Alliance bolivarienne pour les peuples de notre Amérique regroupe 11 pays d’Amérique latine et des Caraïbes),
  • l’Ailac (l’Association des Etats indépendants d'Amérique latine et des Caraïbes regroupe 18 pays d’Amérique latine et des Caraïbes moins radicaux que ceux de l’Alba),
  • l’Aosis (l’Alliance des petits Etats insulaires, très concernée par les questions d’adaptation),
  • le groupe Afrique (54 pays du continent),
  • le groupe des pays les moins avancés (48 Etats, dont 34 africains),
  • la coalition des Etats à forêts tropicales (40 pays d’Afrique, d’Asie),
  • le groupe des pays en développement homodoxes (coalition de 24 Etats ayant la même vision et membres aussi du G77),
  • le groupe de l’ombrelle (rassemble habituellement Australie, Canada, Etats-Unis, Norvège, Russie, Islande, Japon, Nouvelle-Zélande, Ukraine),
  • les pays qui pensent pareil (regroupe une trentaine de pays en développement, dont l'Algérie, la Chine, le Pakistan),
  • le groupe de l’intégrité environnementale (constitué de la Suisse, du Mexique, de la Corée du Sud, de Monaco et du Liechtenstein),
  • sans oublier la coalitition pour une haute ambition (Etats-Unis, Union européenne et 79 pays en développement) qui a volé en éclat le 9 décembre.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus