Les climatologues britanniques de nouveau blanchis

Le 15 avril 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

Et de deux! Mercredi 14 avril, une nouvelle commission d’enquête a rendu ses conclusions sur les pratiques des climatologues de la prestigieuse unité de recherche climatique (URC) de l’université d’East Anglia. Cette fois, il s’agissait de voir si l’équipe dirigée par Phil Jones avait trafiqué des données pour faire correspondre l’évolution du climat, telle que montrée par la dendrochronologie [l’étude des cernes des arbres, ndlr] et par les relevés de température. Diligentée par la Royal Society, cette enquête a été menée par un panel composé de 6 scientifiques britanniques, américains et suisses, et présidé par Ronald Oxburgh, l’un des anciens dirigeants de la Shell.

 

En 5 pages, les experts font le tour de la question: à aucun moment il n’y a eu fraude ou pratique contraire à l’éthique scientifique. Les panelistes estiment également normal le fait que les chercheurs n’aient pas voulu publier les données de base qu’ils avaient collectées. Enfonçant le clou, Lord Oxburgh a indiqué que les critiques formulées à l’encontre des climatologues étaient le fait de «gens qui n’apprécient pas les implications de certaines des conclusions des scientifiques».

 

Ces conclusions arrivent deux semaines après la publication d’une première enquête qui avait blanchi Phil Jones de toutes les accusations portées contre lui par les climato-sceptiques. Menée par l’ancien vice-recteur de l’université de Glasgow, une troisième étude est attendue dans les semaines à venir. Elle devra établir si oui ou non les scientifiques d’East Anglia ont pu manipuler leurs données pour les faire correspondre aux résultats recherchés (le réchauffement du climat).

 

Téléchargez le rapport



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus