Les Chinois se ruent sur le sel iodé

Le 17 mars 2011 par Geneviève De Lacour
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Selon une dépêche AFP datée du 17 mars, les Chinois se ruent dans les magasins pour acheter du sel iodé. «Tout le sel s’est vendu tôt ce matin», a déclaré une employée du magasin Carrefour de Shanghai à l’AFP. Elle a relaté que les paquets de sel se sont arrachés en moins de 30 minutes, les clients anxieux étant confrontés à une pénurie dans les autres magasins et à des prix multipliés par 6.

L’iode est censé éviter la fixation des particules radioactives sur la thyroïde et donc parer d’éventuels cancers.

A Canton, les faits sont similaires; la demande en sel a tellement augmenté que certains magasins ont imposé des restrictions d’achat. «Beaucoup de gens sont en train de faire la queue pour acheter du sel iodé dans notre magasin. Il nous faut contrôler (la situation). Chaque client est limité à deux paquets de sel», a expliqué une employée d’un supermarché de la ville.

Pour apaiser les esprits, la Société nationale d’industrie salinière chinoise (CNSIC) a assuré disposer de stocks suffisants pour répondre à la demande de la population et a appelé les consommateurs à «ne pas paniquer», a indiqué le 16 mars l’agence Chine nouvelle.

Le gouvernement chinois a plusieurs fois assuré que le pays n’était pas affecté par les émissions radioactives venant de la centrale de Fukushima, au Japon.

Les réacteurs nippons sont situés à seulement 1.000 kilomètres de la province de Jilin (nord-est) et à 2.000 km de Pékin.

Aux Etats-Unis, Anbex, principal fabricant américain de comprimés d’iodure de potassium, a annoncé le 16 mars être en rupture de stock en raison d’une demande massive entraînée par les accidents nucléaires en série au Japon.

En France, les clients affluent dans les pharmacies pour acheter ces comprimés. La vente étant très réglementée, cet achat leur a été refusé.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus