Les chercheurs se penchent sur les alternatives aux pesticides

Le 26 février 2019 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Un programme de recherche doté de 30 M€
Un programme de recherche doté de 30 M€

 

L’Institut national de la recherche agronomique (Inra) a remis, le 22 février à la ministre de l’enseignement supérieur, les grandes lignes du nouveau programme de recherche dédié aux alternatives aux pesticides.

 

Accroître les connaissances scientifiques sur les plantes cultivées, leurs interactions avec le sol, leurs adventices et leurs agresseurs pour stimuler leurs mécanismes de défense naturels. Tel est l’objectif prioritaire de ce nouveau programme de recherche piloté par l’Inra et doté de 30 millions d’euros dans le cadre du troisième programme d’investissement d’avenir.

Ces travaux s’accompagneront de la mise en place d’outils innovants, comme des capteurs biologiques dotés d’intelligence artificielle pour suivre en temps réel l’apparition et le développement des bio-agresseurs.

L’appel à projets visant à réduire l’usage des pesticides sera officiellement lancé en juin 2019 par l’Agence nationale de la recherche (ANR).

 



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus