Les chauves-souris russes menacées par les incendies

Le 19 août 2010 par Célia Fontaine
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Les feux de forêt en Russie font de nombreuses victimes (voir JDLE), parmi lesquelles il faut également compter… les chauves-souris. C’est le Programme des Nations unies pour l'environnement (Pnue) qui tire la sonnette d'alarme, dans un communiqué du 18 août.

Plus de 30 espèces différentes résident en Russie. « Selon les autorités russes, plus d'un million d'hectares de forêt ont été brûlés, dont environ 40.000 kilomètres carrés de forêts protégées, zone où se concentre une grande partie de la population des chauves-souris », indique le Pnue.

« La disparition des habitats forestiers ajoutent une dimension supplémentaire à la catastrophe. L'écosystème des forêts est vital pour notre planète et pour beaucoup de communautés locales dont la vie est directement liée à la forêt et à la nature », a déclaré Andreas Streit, secrétaire exécutif de l'Accord sur la conservation des populations de chauves-souris d'Europe (Eurobat[1]), une institution administrée par le Pnue. Les populations de chauves-souris migratrices vont souffrir à long terme de la destruction de leurs habitats et du manque d’insectes.

En réponse, l’Eurobat va lancer en 2011 l'Année de la chauve-souris, afin de promouvoir la protection de l'animal, parallèlement à l'Année internationale pour les forêts.



[1] Agrément prévu par la Convention sur la conservation des espèces migratrices appartenant à la faune sauvage (CMS) aussi appelée la Convention de Bonn. Eurobat est entré en vigueur en 1994, il comporte 30 pays européens parmi ses membres.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus