Les CEE selon Leclerc

Le 03 septembre 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Depuis la loi POPE du 13 juillet 2005, les distributeurs d’énergies (électricité, gaz, carburants, combustibles) doivent inciter leurs clients à réaliser des économies d’énergie, l’Etat leur fixant un objectif global d’économie d’énergie exprimé en kWhcumac.

Pour l’atteindre, ils aident, plus ou moins concrètement, leurs clients à réaliser des travaux permettant de réduire leur consommation de kWh, de m3 de gaz ou de litres de gazole. En contrepartie, l’administration leur octroie des certificats d’économie d’énergie (CEE) après avoir vérifié la réalité et l’efficacité de chaque opération. A charge pour les « obligés » de produire, à la fin de chaque période d’engagement, suffisamment de CEE que de kWhcumac devant être économisés par leurs clients. Faute de quoi, c’est l’amende ! Voilà pour le contexte.

Le 30 août, les centres commerciaux Leclerc ont annoncé une façon originale de s’inscrire dans ce dispositif. Le distributeur vient de mettre en ligne un site sur lequel internautes et clients trouvent des conseils pour diminuer leur consommation. Ceux qui réaliseront effectivement l’un des 16 travaux sélectionnés par Leclerc pourront, moyennant inscription et remplissage d’un dossier, se voir attribuer par Leclerc des cartes « primes énergie ».

En clair, des « cartes-cadeaux », valables exclusivement dans les magasins Leclerc. Sauf dans les postes d’essence. Economiser l’énergie pour consommer plus, il fallait y penser.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus