Les camions ne remplaceront pas le train des fruits et légumes

Le vendredi 17 mai 2019 à 18h 55 par Valéry Laramée de Tannenberg
Ce n'est pas fini, mais ce n'est pas gagné.
Ce n'est pas fini, mais ce n'est pas gagné.
VLDT

Le train de primeurs entre Perpignan et le marché de Rungis ne sera pas mis sur une voie de garage au mois de juin comme prévu. Dans un communiqué diffusé vendredi 17 mai, le ministère des transports indique vouloir trouver une «solution ferroviaire pérenne» d'ici la fin de l’année.

Extrait : «Il n'y aura donc pas d'interruption de cette liaison ferroviaire fin juin comme c'était initialement envisagé», confirme le ministère, précisant que «le train continuera de circuler au moins jusqu'à la fin de la saison haute en...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus