Les Britanniques ne croient pas aux «taxes vertes»

Le 08 novembre 2006 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Selon un sondage de la BBC, les politiciens britanniques auront du mal à convaincre leurs électeurs de l’intérêt de recourir davantage aux taxes écologiques. Suite à la publication du rapport Stern évaluant à 5.500 milliards d’euros le coût du réchauffement climatique, les trois grands partis politiques d’outre-Manche (les travaillistes, les conservateurs et les démocrates libéraux) se sont déclarés en faveur de création de nouvelles taxes qui cibleraient les pollueurs. Tony Blair devrait d’ailleurs annoncer la création d’une taxe sur l’aviation, et d’une hausse de la taxe sur les routes. Mais 62% des sondés ont estimé qu’il s’agirait seulement d’un moyen d’augmenter les recettes fiscales de l’Etat. Et 50% se disent complètement opposés à l’idée. Malgré l’assurance donnée par le gouvernement de Tony Blair que les changements seraient «justes», 70% des personnes interrogées par la BBC ont estimé que les éco-taxes toucheraient avant tout les pauvres, pendant que les riches continueraient à prendre l’avion et la voiture autant qu’ils le voudraient.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus